Ce que vous pouvez apprendre d’une boîte de forage de tunnels…

Avant-hier, j’ai recu cet email :


C’est la nouvelle compagnie (enfin l’une des nouvelles) de Elon Musk, que vous connaissez peut-être de Tesla Motors, de Space X(dont je parlais tout recemment), et bien avant ça, de Paypal.


Dans l’email que j’ai reçu, ce n’est pas tant le GIF qui m’a impressionné ou l’idée elle même. J’avais déjà suivi la conférence TED sur cette nouvelle venture du REAL IRON MAN.

Voici ce qui m’a frappé…
Encore une fois, voici les Tweets avec l’heure d’envoi rectifié :

17 Decembre 2016

10:05 PM: Traffic is driving me nuts. Am going to build a tunnel boring machine and just start digging…

« Le trafic me rend dingue. J’vais construitre une machine de forage et commencer a creuser… »

11:15 PM : It shall be called « The Boring Company »

« Ca devra s’appeller la « La boite Relou/de forage »(en anglais Forage et Ennui sont le même mot : Boring).

11:16 PM : Boring, it’s what we do

« Le Forage, c’est notre affaire ».

le 18 Decembre 2016

1:17 AM : I am actually going to do this

« Je vais vraiment le faire »


Le 25 janvier 2017, il tweet :

Exciting progress on the tunnel front. Plan start digging in a month or so.

« On fait des progrès encourageant sur le tunnels. On plannifie de commencer à creuser dans un mois, un truc comme ça. »

Et le 27 janvier, il tweet à nouveau :

And we start digging the tunnel tonight

« Et on commence à creuser ce soir »

Fast Forward

Le 28 Avril 2017, Elon dévoile son objectif final dans une conférence, interview TED.

Quel rapport avec le Japon ?
Quel rapport avec vous ?
Comment est-ce que cette « The Boring Company » ou ce « Elon Musk » va vous aider ?

Et bien, cela n’a aucun rapport, The Boring Company et encore moins Elon Musk ne peuvent vous aider dans vos projets…

Cependant, on peut observer, apprendre et s’en servir pour réussir, nous aussi.

Ce qui m’a frappé, c’est la VITESSE.
La vitesse de décision, la vitesse de planification, la vitesse d’action.

La Vitesse

La plupart d’entre-nous, quand on a une idée, on la met de côté. On la garde au chaud pour plus tard,
quand on aura plus de temps,
quand on aura plus d’argent,
quand on sera plus expérimenté sur le sujet,
quand on aura l’accord des parents, de madame ou de monsieur… et au final, on ne fait rien.

Trop souvent, ceci explique la plupart de nos échecs. Ce n’est pas qu’on a pas les compétences, les moyens, ou le temps, c’est simplement qu’on ne s’est pas décidé assez vite.

Qu’on n’est pas passé à l’action tout de suite. Qu’on a repoussé tout ce qu’on avait en tête, à demain, à la semaine prochaine, au mois prochain, à dans 6 mois, à plus tard, à jamais…

La plupart des hommes et des femmes qui réussissent dans notre monde, ont la particularité d’être vifs.

Ils ont un truc en tête, boum.
Ils passent à l’action.
Ils essaient, pour voir jusqu’où il pourront aller. Tout de suite, maintenant, immédiatement, sur le coup.

Ils n’attendent pas, ne repoussent pas a plus tard, quand ils seront prêts ou quoi.
Ils EXECUTENT INSTANTANEMENT !

La raison principale, c’est que cette vitesse. C’est qu’ils sont conscient que c’est un facteur DÉTERMINANT de réussite.

Ca leurs permet d’avoir un pied dans l’engrenage. De ne plus se faire d’excuses pour ne pas commencer, pour ne pas démarrer.

Car quand vous commencer comme ca… tout de suite, quand vous agissez avec vélocité, vous prenez des décisions quasi irréversible.

C’est comme si vous arriviez sur une île, et que vous brûliez le bateau qui vous a permis d’accoster.

Du coup, vous n’avez plus le choix, vous devez trouver un moyen de survivre, coute que coute. Vous n’avez plus le loisir de pensez est-ce que ça va marcher ou pas. Est-ce que je vais réussir ou pas.

Toute votre énergie est maintenant dirigé vers la recherche de solutions.

COMMENT SURVIVRE ?

Point d’interrogation.

Pour en arriver-là, selon moi, il y a un element important qu’il faut prendre en compte.
C’est l’échec, où les erreurs de parcours.

La façon dont on voit l’échec, la façon dont on l’approche.
Ces hommes et femmes à la Elon Musk, n’en n’ont pas le même conception que nous.

Pour eux, les erreurs ne sont pas à redouter, pour eux elles sont inévitables lorsque vous innover, lorsque vous faites quelques chose de nouveau, lorsque vous entreprenez ce que vous n’avez JAMAIS FAIT.

Les erreurs et l’échec font partie du JEU.

Vous devez presqu’aimer l’ECHEC.

En sport, il y a pas une seule équipe de foot qui gagne la coupe de l’UEFA sans perdre un seul match dans une saison. C’est quasi impossible (lorsque c’est le cas, c’est plus une exception que la norme.).

Y a aucun pilote de F1 qui gagne une saison en étant numéro 1 sur toutes les courses de la saison. C’est quasi impossible.

Pour eux, la question n’est pas :
Vais-je commettre des erreurs ou pas ?
**
On en fait tous. La question qu’ils se posent c’est :
**A quel vitesse vais-je pouvoir les les réparer ou corriger ?

Le succès, c’est de reconnaire ses erreurs rapidement et de les résoudre le plus vite possible.
L’échec c’est de se voiler la face jusqu’à foncer dans le mur.

Failure is an option. If you’re not failing it’s mean you’re not innovating enough.
— Elon Musk

Et si vous décidiez de ne plus repousser à demain ?
Et si vous décidiez de faire le maximum aujourd’hui ?
Et si vous décidiez d’agir sans penser aux conséquences négatives ?

Je suis certain que vous obtiendrez dès résultats phénoménaux. Mais pour ça, il faut passer à l’action, et vite.

Elon est presque comme un gamin.

J’ai deux petits de 4 et 5 ans.
Ces derniers temps ils sont tout le temps a dire :

良い事思いついた」ii koto omoitsuita (J’ai une idée).

Et hop, ils passent à l’action direct. Il n’attendent pas le lendemain ou le surlendemain ou même l’après- midi. Ils mettent en place tout de suite ce qu’ils ont en tête.

Ils essayent, ca marche tant mieux, ca ne marche pas, ils ont essayé et ont compris que ca ne marchait pas. Ce qui leur permet d’avoir d’autres idées et de les tester à nouveau.

Je pense qu’a une époque, nous étions tous comme ca.
On avait plein d’idées, et on testait tout…

En grandissant, on a perdu cette faculté, cette spontanéité. On stock, on entrepose, le pire c’est que c’est souvent mal entreposé, donc on oublie 80% de nos idées…

On réfléchit, on teste dans nos têtes, avec des présomptions erronées, pour arrivé à de mauvaises conclusions.

Au final, on se contente de nos idées, on ne passent plus à l’action dessus…

  • Que ce soit pour apprendre le japonais.
  • Que ce soit pour trouver des correspondants japonais.
  • Que ce soit pour trouver un stage au Japon.
  • Que ce soit pour trouver un emploi au Japon.

Je vous mets au defi d’appliquer aujourd’hui une partie de ce que vous avez en tête.
De le mettre sur papier et de faire la première action de votre plan.

  • Acheter un livre de japonais.
  • Passer un coup de fil.
  • Faire une recherche.
  • Trouver un correspondant japonais et lui envoyer un email.
  • Envoyer une Candidature.
  • Faire son CV en japonais…etc

Agissez tout de suite ! C’est QUE comme ca que vous allez réussir.

L’interview TED complet pour ceux que ça intéresse :

Update :

Le Projet de Tunnel avance…
https://www.youtube.com/watch?v=JUFPhJuVaUE

Pour vous aider à bien démarrer ou progresser dans votre l’apprentissage du Japonais. Je vous offre ce livre, (normalement vendu 2,99), dans lequel j’aborde les 4 piliers pour apprendre le japonais en autodidacte.

Vous pouvez télécharger votre copie ici

Télécharger

Apprendre_le_Japonais_en_Autotdidacte - cover

Le truc c’est de lire, et ensuite d’appliquer.
J’ai essayé de rendre la lecture facile et le plus intéressant possible.

J’espère que cela vous permettra de passer à un autre niveau. Ayez confiance en vous!

Télécharger tout ici :

Télécharger le livre complet


A lire absolument :

Visajapon — le blog pour rester motivé et poursuivre ses rêves au Japon.

Passez à l'Action, rester productif et motivé pour transformer vos projets au Japon en réalité. Tous au Japon!