Mes 2 cents sur passer le permis de conduire au Japon…(attention ça coûte!)

(Cet article est issue d’une serie d’emails que j’envoie aux inscrits. Vous pouvez vous inscrire en ici en téléchargeant mon livre gratuitement)

Quand je suis arrivé au Japon en 2010. Je n'avais pas encore de permis de conduire.

J'aurai bien voulu le passer en France ou au US, ou j'étais 6 mois plus tôt. Mais après quelques recherches…J'ai vu qu'une fois le permis en poche. Ce n'était pas tout.

Il fallait encore résider dans le pays pendant au moins 6 mois avant de pouvoir l'utiliser à l'étranger, et pourquoi pas le transformer en permis local.

Je n'avais pas prévu de rester plus de 6 mois ni au US, ni en France. J'ai donc repoussé mon permis à quand je serais au Japon.

Je ne me doutais pas que j'allais faire une grosse boulette. LOL

En fait, je n'avais plus vraiment le choix à ce moment là.

J'avais décidé de partir au Japon avec un WH (Working Holiday). Donc pour moi, dans ma tête, c'était le Japon ou Le Japon.

Avril 2010, je débarque.

Une fois la bataille pour la recherche d'emploi terminée (juillet 2010).

Une fois la bataille pour le changement de visa Vacances Travail en visa de Travail terminée (décembre 2010).

J'ai enfin pu me concentrer sur mon permis de conduire.

Donc décembre 2010, après avoir eu mon visa de Travail, je m'inscris à l'auto-école.

Déjà les prix, lol_(je devrais plutôt dire aïe, mais aujourd'hui ça me fait plus marrer qu'autre chose)_, c'est 2 à 4 fois plus chère qu'en France.

Compter entre 2200 et 4000€ pour passer le permis au Japon.

Évidemment, je prend la formule et l'école la moins chère que je trouve.

Mais comme mon cousin disait souvent à l'ancienne :

Le moins cher est chère !!

Si vous choisissez la formule la moins cher, vous devez passer tout votre permis au centre de police du coin.

C'est un policier japonais qui vous fait passer le permis. Et les mecs ne font pas de cadeau. Une petit faute, aller hop, garez-vous là, au suivant.

En plus du prix, le permis de conduire japonais est l'un des plus dure au monde avec le permis coréen.

(J'aurais kiffé le passer au State, si j'ai bien compris la bas. On te demande de ramener ta caisse pour passer le permis. La question c'est comment tu fais si tu n'a pas le permis avant et après ? Pour ramener ta caisse ? Enfin bref, c'est l'américan way of life, ou car way of life difficile de comparer…)

Au Japon, il faut passer 2 tests écrits, et 2 tests de conduite.

Le 1er test écrit vous devez avoir 45 réponses justes sur 50.

C'est un test papier. Je l'ai eu du premier coup.

Une fois réussi, vous avez droit au test de conduite en circuit, avec l'officier si vous prenez une école moins chère. Ah oui, chaque test de conduite c'est "ichiman" (100€ en gros)

Je l'ai eu du quatrième coup. (La note augmenté vite d'un coup… vous vous rendez compte c'est la moitié du prix d'un permis Français)

Une fois que vous avez réussi les 2 premiers tests (Papier et Conduite). On vous délivre un permis temporaire, dit Kari-menkyou.

Ce permis vous permet de prendre des cours de conduite que la route. Ou de conduire accompagné d'une personne ayant le permis depuis au moins 3 ans.

C'est une sorte de permis accompagné, mais pour tout le monde. Mais attention il expire rapidement, donc il faut vite passer le Vrai permis…

La deuxième partie du permis, c'est un premier test papier de 100 questions. Pour le réussir, il faut avoir au moins 91 réponses justes.

Celui la…, je l'ai réussi du… second coup.

C'était chaud bouillant.

(Juste pour dire, vous avez le droit de passer le test papier en japonais ou anglais. Ce qui est cool en apparence… car le truc c'est quand vous tombez sur des questions pièges japonaises mal traduites en anglais ?!?!?! Le double piège, c'est cadeau ! )

Pour la conduite, c'était encore plus chaud… j'ai échoué 4 fois, avant d'avoir Le permis après mon 5e essai. (Au final ça fait cher, sans compter les heures de conduite en rab, mon cousin avait raison… le moins cher est chère !!)

Pour tout dire, je n'étais même pas content de l'avoir. J'étais tellement vénère. Je ne voyais pas ce que j'avais fait différemment des 4 autres fois, aller des deux dernières fois…

Mais je l'ai eu, en Juillet 2011.

Après avoir échouer 10 fois…10 fois…10 fois…

Imaginez! Échouer 10 fois !

C'est moche. Mais au final, ce qui compte. C'est la seule fois où on a réussi.

C'est cette seule fois qui compte, car c'est la seule fois où l'on reçois la carte, le permis.

(En plus, ce n'est marqué nulle part que ce mec a échoué 10 fois… laissez lui la route attention !!!!)

Aujourd'hui j'ai un permis Gold. (5 ans sans accident… en même temps je ne conduis presque pas).

Même si j'ai le permis en poche. Je n'oublie pas que pour l'avoir, j'ai du en baver. Et rien que pour ça, je suis content d'avoir échouer autant.

Car cela m'a appris l'humilité, la remise en question perpétuelle.

Mais surtout, la persévérance et l'abnégation. J'ai appris que parfois essayer une fois, deux fois, trois fois, ça n'est pas suffisant du tout.

Parfois pour réussir, il faudra mouiller la chemise 10 fois, 20 fois, 50 fois avant que ça marche.

Parce qu'au final, vous n'avez besoin que d'être chanceux UNE FOIS. Et tant que vous n'abandonnez pas, vos chances ne seront jamais de nulles.

Que ce soit pour obtenir un emploi, un visa, un diplôme. Vous n'avez besoin d'être chanceux qu'une seule fois. Et c'est ça qui est magique.

Car si vous n'abandonnez pas, vous ne pouvez pas échouer, toutes les chances, toutes les probabilités, sont POUR VOUS.

Never Give Up !

Peace & Action

(。•̀ᴗ-)و ✧

Wilde.

Pour vous aider à bien démarrer ou progresser dans votre l’apprentissage du Japonais. Je vous offre ce livre, (normalement vendu 2,99), dans lequel j’aborde les 4 piliers pour apprendre le japonais en autodidacte.

Vous pouvez télécharger votre copie ici

Télécharger

Apprendre_le_Japonais_en_Autotdidacte - cover

Le truc c’est de lire, et ensuite d’appliquer.
J’ai essayé de rendre la lecture facile et le plus intéressant possible.

J’espère que cela vous permettra de passer à un autre niveau. Ayez confiance en vous!

Télécharger tout ici :

Télécharger le livre complet


A lire absolument :

Visajapon — le blog pour rester motivé et poursuivre ses rêves au Japon.

Passez à l'Action, rester productif et motivé pour transformer vos projets au Japon en réalité. Tous au Japon!