Pourquoi aller au JLPT même si vous n’avez rien foutu ?

Si je ne me trompe dans de calendrier le JPLT c’est dimanche 3 (demain)…

A l’approche de cet examen. Je n’ai malheureusement aucun conseil valable à vous donner. D’une part parce qu’il est trop tard pour commencer à réviser et d’autre part, parce que je n’ai encore jamais réussi cet examen. Je pourrais vous donner le conseils d’autres qui l’ont réussi mais encore une fois… à J-1 ou 2 ça ne sert à rien.

En revanche, je peux vous dire pourquoi y aller même si vous n’avez rien révisé… je suis pas loin d’être un expert dans le domaine, du coup, ça je peux aider.

Tout d’abord, si vous vous êtes inscrit, vous avez dû payer les 50€ ou plus demandés. Même si vous pensez n’avoir aucune chances de l’avoir. Vous présentez à l’examen et échouer, vous donnera un meilleur retour sur investissement, que si vous n’y allez pas.

Pourquoi ? Parce que si vous n’avez rien révisé durant tous ces mois. C’est probablement que vous manquiez de quelque chose. Ça peut-être de motivation, de discipline, d’organisation, de temps, je ne sais pas.

Tous ce que je sais, c’est que durant tous ces mois, vous n’avez rien foutu. Ce qui comprend le fait de s’asseoir devant une table pendant 3 à 4 heures, et passer les épreuves blanches.

Rien que pour ça, venir à l’examen, s’assoir devant une feuille d’épreuve, passer 4 heures à décrypter, interpréter, deviner de quoi il en retourne. C’est une victoire.

Vous gagnez 4 heures d’études du japonais. Alors que ceux qui n’ont rien fait, qui ne sont pas inscrits, ou qui sont inscrits et ne viennent pas, perdent tout.

L’argent qu’ils ont investi (ou non), le temps qu’ils n’ont pas passé à étudier, en plus des 4 heures d’examens dont ils vont se priver.

Cela peut vous sembler stupide, mais quand on travaille depuis un certain temps, on trouve rarement 4 heures par jour pour étudier… Du coup, payé 50€ pour 4 heures d’examens que quelqu’un va noter pour vous plus tard, c’est pas un si mauvais deal.

Ça fait du 12,5€ de l’heure. C’est plutôt bon marché.
Si en plus vous avez l’option d’avoir un certificat à la fin. Pourquoi reculer ?

L’un des autres avantages c’est que ça va vous permettre de changer d’environnement. Le temps de quelques heures, vous vous retrouverez au milieu de personnes qui comme vous apprennent le japonais, et cherchent à atteindre un niveau leur permettant d’étudier, de travailler et de vivre au Japon.

Si vous êtes tout seul dans votre coin à bosser le japonais. Vous pouvez avoir l’impression d’être un peu Robinson Crusoé sur son île. Vous vous battez tout seul, sans aide, sans assistance et vous ne savez pas quand les secours vont venir.

En vous déplaçant sur le lieu de l’examen, vous allez rencontrer pleins d’autres Robinsons. Vous ne serez plus tout seul et c’est justement l’occasion rêvée pour rentrer en contact avec les autres, créer de nouvelles relations et d’aborder les autres.

Vous ne savez pas ce que l’avenir vous réserve, peut-être que vous n’allez plus jamais les revoir ou peut-être que vous allez continuer à vous voir dans les 20 ou 40 ans qui viennent au Japon ou ailleurs. Personne ne sait, mais si vous n’abordez personne alors là tout le monde sait ce qui se passera : absolument rien.

En changeant d’environnement et en vous déplaçant à l’examen vous serez stimulé, vous verrez que d’autres ont sérieusement bossé pour en arriver là. Vous pourrez leurs demander comment ils se sont préparé et ainsi récolter de précieux conseils pour votre prochaine tentative.

Si vous avez du mal à bosser tout seul. C’est l’occasion idéale pour rencontrer du monde et créer un petit groupe de potes ou de travail.

Vous le savez comme moi, les gens qui s’intéressent aux mangas; aux jeux vidéos et aux animés sont légions, mais pour aller jusqu’à apprendre la langue et passer le JPLT, c’est un niveau au dessus du niveau otaku.

Je ne sais pas comment je pourrais nommer ça, mais je suis sûr que vous comprenez l’idée… hum… le niveau au dessus d’Otaku… ça pourrait être Otaku ³= Otakyubu = Otaku au cube.

Parce que ça demande au moins trois fois plus de volonté pour s’attaquer aux Hiragana, Katakana et Kanji ^^v

Bref en allant à l’examen, vous allez vous retrouver entre Otaku ³. Vous pouvez parler sans filtre, on ne va pas vous prendre pour un mec chelou… vous êtes tous chelou. LOL

Enfin, l’un des avantages non négligeables de se rendre aux épreuves même si vous n’avez rien foutu, c’est qu’une fois fini, si vous avez donné le meilleur de vous même et bien vous êtes content. Vous vous êtes vidé le cerveau pendant 4 heures, ça passe ou ça casse. Au moins vous serez définitivement fixé sur vos capacités en Japonais.

Quand les résultats arriveront enfin chez vous, vous saurez si vous avez échoué ou réussi, et si vous avez échoué, vous saurez de combien. Cela vous donnera une image mentale plus exacte du gap qui existe entre le niveau que vous visez et votre niveau actuel.

Un dernier truc pour vous inciter à y aller. J’ai été à la dernière session de Juillet 2017, à Tokyo. Je me suis présenté au N2. Ça faisait 10 ans que je l’avais pas passé.

J’y suis allé en mode touriste et j’ai deconné avec mes révisions. Pire encore, je n’ai même pas pris de montre… du coup, je ne savais pas du tout quelle heure il était (vous voyez le niveau). S’il vous plaît ne faites la même connerie, prenez une montre.

Bref je me suis pointé, j’ai fais les 4 heures… et à la sortie, je me suis dit, bon j’ai loupé 10 questions à l’écrit (j’ai même pas répondu au hasard rien, j’ai laissé blank). C’est mort pour cette fois encore.

Puis quelques semaines plus tard, j’ai eu la confirmation :

FAILED.

Je partage mes résultats avec quelques amis sur LINE, dont l’un qui avait aussi tenté le N2. Et là il me sort, lui aussi il a failed. Il a 81 et j’apprends qu’il faut 90 pour l’avoir.

Là j’ai mon sourcil gauche qui s’élève intérrogateur (Comme Teal’c de Stargate SG1)

90 ?

C’est bizarre…

Je regarde ma note, j’ai eu 97/180.
Notes JLPT N2 2017

LINE1
LINE2

S’en suit une recherche approndie des nouvelles règles, moi j’étais encore en mode il y a 10 ans, si tu avais au dessus de la moyenne c’était bon.

Mais depuis les règles ont changé, il faut non seulement avoir 90/180 mais en plus, il ne faut pas avoir en dessous de 19/60 dans toutes les matieres…

C’est ça quand vous venez en touriste et que vous ne connaissez même pas les règles du jeu. Mais bon heureusement les amis étaient là pour me consoler.
LINE3
Bref, vous pouvez perdre mais y gagner au final. Mais pour ça il faut aller à l’exam, et donner tout ce que vous avez.

Allez, c’est partie.

Bon, moi je vais dormir, je suis pas inscrit à la session de décembre, mais je suis avec vous.

うんち💩
MERDE comme on dit chez nous.

Peace & Action
(。•̀ᴗ-)و ✧

Wilde.

Pour vous aider à bien démarrer ou progresser dans votre l’apprentissage du Japonais. Je vous offre ce livre, (normalement vendu 2,99), dans lequel j’aborde les 4 piliers pour apprendre le japonais en autodidacte.

Vous pouvez télécharger votre copie ici

Télécharger

Apprendre_le_Japonais_en_Autotdidacte - cover

Le truc c’est de lire, et ensuite d’appliquer.
J’ai essayé de rendre la lecture facile et le plus intéressant possible.

J’espère que cela vous permettra de passer à un autre niveau. Ayez confiance en vous!

Télécharger tout ici :

Télécharger le livre complet


A lire absolument :

Visajapon — le blog pour rester motivé et poursuivre ses rêves au Japon.

Passez à l'Action, rester productif et motivé pour transformer vos projets au Japon en réalité. Tous au Japon!