Quand commencer à apprendre le japonais pour vivre au Japon ?

Vous voulez vivre au Japon ?
Vous voulez apprendre le japonais ?
Vous voulez profiter de tous les avantages d’être ne a cet époque ?

Si c’est le cas, alors il n’y a pas de meilleur moment pour commencer que maintenant. Vous pouvez commencer tout de suite.

Ou vous pouvez décider de commencer demain… mais si c’est le cas. Vous savez comme moi que demain, deviendra après demain.
Après demain deviendra la semaine prochaine.
La semaine prochaine deviendra le mois prochain. Le mois prochain deviendra dans 6 mois.
Dans 6 mois deviendra…

C’est pourquoi vous avez le choix. Entre commencer maintenant, et commencer demain…
De ces deux choix, il n’y a vraiment qu’un seul de valide.

La plupart des gens que je rencontre au Japon ont commencé le japonais du jour au lendemain. Certains ont commencé tout seul au collège, d’autres au lycée, d’autres une fois dans le supérieur, d’autres encore à leur arrivée à Narita.

Le truc, c’est que quelque soit votre choix, plus vous commencez tôt, plus vous mettez de chance de votre coté pour réussir.

C’est comme les gens qui commencent le piano ou le violon à 3 ans. Forcement arrivé a 12-14 ans, ils sont excellent, ce sont de petits génies.

Alors qu’en fait, c’est simplement qu’ils ont commencé plus tôt.
Et surtout, qu’ils ont mis le temps, la sueur, la concentration, et massif d’effort pour arriver a leurs niveaux.

Pour les langues, pour le japonais, c’est pareil. Ca prend du temps, de la sueur, et massif d’actions. Non seulement c’est possible, mais ça n’a jamais été aussi facile d’apprendre le japonais pour un étranger dans toute l’histoire de l’humanité.

Au moment ou j’écris ces lignes, vous avez accès à internet via un smartphone. Un appareil qui tient dans votre poche. Que vous pouvez transporter partout, même au toilette, même sous la douche.

Les smartphones que nous avons dans nos poches. Ce sont beaucoup plus que des smartphones. C’est le premier vers l’homme augmenté. Les cyborgs que nous lisons depuis des années dans les oeuvres de science fiction, c’est nous… et nos smartphones.

Nous sommes la première génération. Les smartphones nous permettent d’étendre les capacités limités de nos cerveaux.

  • Quand on connait pas un truc, hop Google.
  • Quand on veut faire un petit calcul, hop Calculette.
  • Quand on veut traduire un mot, hop, trad.
  • Quand on veut aller dans un restaurant ou on est jamais aller, hop Maps.
  • Quand on veut trouver un partenaire, hop on swipe right.

La seule différence avec les cyborgs, c’est que l’iPhone, le Galaxy, le Nexus, le smartphone, il est à l’extérieur. Il est pas encore intégré au corps. Mais ça arrive… Elon Musk et d’autres bossent activement dessus…(Neuralink)

Aujourd’hui vous pouvez utiliser votre smartphone comme votre professeur particulier. Que ce soit à travers des applications comme Duolinguo, Japanese, Midori, et des milliers d’autres.

Ou encore grâce aux amis et correspondant japonais que vous avez sur LINE, Skype et autres…
En plus de l’accès à tout l’internet, la voix sur IP, la vidéo, et le tout, quasiment GRATUIT !!!

Il y a 10 ans, tout ça n’était pas possible. C’était de la science fiction. Il fallait avoir un ordinateur portable au mieux. Et même avec un portable, encore fallait il avoir le Wifi qui va avec.

Skype était la seule application permettant de communiquer assez facilement. Mais encore fallait-il que les japonais soient connecté au même moment… Avec un smartphone, on a plus trop de ce problème, c’est dans la poche ou dans le sac.

On prend tous nos repas avec, on est accroché dessus dans les transports, on va chier avec, on dort avec il nous reveille et rebellote…

Une véritable extension de nous même, il ne nous quitte plus, et pareil pour les japonais. Donc maintenant, on est toujours joignable, idem pour les japonais.

Il y a 20 ans… c’était par téléphone… On achetaient des cartes pour téléphoner a l’international, ca coutait une fortune. L’internet était encore mode 56kpbs, avec les fameux son du modem et les CD AOL, Lycos, Libertysurf gratuit, les caramails, et autres antiquités du net…

Quand on y réfléchit, c’est hallucinant, les changement qui s’opèrent sous nos yeux. Mais ce qui est encore plus hallucinant, c’est comment si peu de gens en tirent vraiment profit.

Parce que le vrai problème pour apprendre une langue, ça n’a jamais été la technologie. Le vrai problème c’est votre esprit, votre mentalité. C’est ce que vous avez dans la tête.

A travers les âges, les gens qui voulaient vraiment apprendre le japonais ou tout autre langue. Les gens qui voulaient vraiment vivre au Japon, ou dans tout autre pays, ont tous fait le nécessaire pour y arriver…

Ou je devrais plutôt dire, que ceux qui y sont arrivés, étaient ceux qui le voulaient VRAIMENT PLUS que les AUTRES, qui le voulaient aussi.

Parce que le truc, c’est que votre rêve. Vous n’êtes pas le seul a l’avoir. Des centaines d’autres, des milliers d’autres ont le même rêve que vous.
Des milliers, sinon des millions de gens voudraient parler japonais.
Des milliers de gens, sinon des millions de gens voudraient vivre au Japon.
Et surement des milliards d’autres voudraient devenir Riche.

La question c’est donc, qu’est-ce que VOUS, vous allez faire pour y arriver. Allez-vous faire comme tous les autres et repousser vos rêves a demain ? Ou allez vous prendre la décision d’agir maintenant.

Cette décision, elle vient de vous, de votre ESPRIT. Parce que voila, on pense trop souvent, ou on oublie trop souvent qu’avant de parler japonais. Avant d’avoir les diplômes, avant d’avoir les compétences vous permettant de partir et de trouver, créer votre place. Avant d’être physiquement PRÉPARÉ. Il faut d’abord être mentalement PRÊT.

Et comme je ne sais plus qui disait :

If you’re not mentally ready, then you’ll never be physically prepared.

Si vous n’êtes pas mentalement prêt, alors vous ne serez jamais physiquement préparé.

Vous devez vous dire, que parler japonais n’est pas une option. Ce n’est pas un privilège réservé à d’autres, ce n’est pas un don, ce n’est pas du à la chance, ou à la magie (why not ?)

Personne, absolument personne, pas même les japonais, ne nait parlant japonais. Et je vous parle en connaissance de cause, j’ai deux japonais a la maison (euh trois avec ma femme).

Tout le monde peut apprendre le Japonais, quelque soit votre âge, quelque soit votre nationalité, quelque soit votre langue maternelle.

Vous pouvez parler japonais, écrire japonais et lire japonais. Tout dépend de VOUS et de ce que vous pensez. Je crois que je l’ai déjà écrit quelque part mais, je le répète car ca doit faire un baille.

Votre esprit, votre MINDSET, c’est 80~90%. Apprendre le Japonais, apprendre une langue, une compétence, savoir comment faire, exécuter, c’est 20~10%.

Parce que si vous n’avez pas le mentale, vous allez abandonner. Vous allez laisser tomber. C’est normal. C’est la raison pour laquelle la plupart des gens qui souhaitent parler japonais ne parlent pas japonais…

Parce que la différence entre vouloir et exécuter, c’est dans la tête. Et notre petit cerveau humain n’est pas vraiment optimisé pour bosser hors de ses capacités, si ce n’est pas pour des raisons de SURVIE.

Si vous étiez dans une condition ou apprendre le japonais était une question de vie ou de mort. Vous n’aurez pas besoin de motivation, votre cerveau serait au boulot H24, jour et nuit, dimanche et jour férié.

Mais hors de ces conditions, si vous avez où dormir, quoi manger, que vos nécessités de bases sont couvertes, y compris le divertissement. Alors votre cerveau va constamment vous pousser sur le chemin du moindre effort.

Pour optimiser ses réserves d’énergie, pour vous évitez d’échouer, pour vous évitez de vous faire du mal, et donc de sortir de votre zone de confort.

C’est pour toutes ces raisons que c’est si difficile d’apprendre de nouvelles choses, lorsqu’on y est pas forcé par l’environnement. Parce votre principal ennemi, c’est vous même.

Et une fois que vous avez trouver le moyen de tromper cette ennemi. Parce que c’est un combat de tous les jours, toutes les minutes, jusqu’à la mort… Vous pouvez passer a l’action, et FAIRE CE QUE VOUS AVEZ DECIDER, JUSQU’ A OBTENIR LES RESULTATS DÉSIRÉS.

Mais si vous n’avez pas le mental. C’est comme pour la musculation ou le régime. Vous allez en salle le premier jour. Vous rentrez fatigué.

Le lendemain, non seulement vous ne voyez aucun résultats. Pire encore, vous avez des courbatures de partout… Comment voulez-vous retourner en salle après ça, si vous aviez juste de la motivation, sans avoir le MENTAL, le MINDSET prêt a toutes ces douleurs ?

C’est comme ça que la plupart des gens, ne remettent plus le pied en salle. Pour les plus valeureux, ils essaient encore une à deux fois. Mais à partir du moment ou vous ne voyez aucun résultat concret, vous laisser rapidement tomber.

Ceux qui vont au bout, ceux qui opèrent la transformation, sont ceux qui ont le mental. Le mental leur permet de privilégier le PROCESSUS sur les résultats immédiats.

  • Ils ont un emploi du temps, ils le respectent.
  • Ils ont un menu, ils le respectent.
  • Ils ont un nombre précis d’exercices, ils le respectent.

Parce qu’une fois que vous avez le mental, c’est facile. C’est comme de retourner en 6e, avec votre premier emploi du temps.

Vous ne vous posiez pas la question de savoir si vous allez aller en cours ou pas. Il y a anglais de 8 à 9 en salle 202, hop, on est parti.

Sauf que la bien sur, vous n’avez pas anglais en salle 202, mais vous avez jap, le matin, de 5 à 7 par exemple sur la table de la cuisine ou du salon.

C’est juste pour vous montrer à quel point le mental, votre esprit, est beaucoup plus important que le reste. Tout commence dans la tête.

Les méthodes, les techniques, les astuces, les raccourcies, si vous avez le mental, vous allez les trouver. J’en donne pas mal sur ce site et dans mes formations.

Ceux qui sont arrivés ici, au Japon, avec le mental ont juste appliqués. C’est tout.

Donc pour résumé, le meilleur moment pour commencer à apprendre le japonais, et pour parler japonais, et autres, c’est MAINTENANT !!!

C’est aujourd’hui, pas demain.

Il n’y a jamais eu de moment plus propice dans toute l’histoire de l’humanité.

Ce qui compte le plus c’est votre MINDSET, votre MENTAL, votre ESPRIT. C’est la clé qui va vous permettre de ne pas vous perdre dans la chasse au résultats immédiats comme la majorité des gens.

Vous aurez comme objectif de chasse, exécuté votre plan, aller en classe, ne pas sécher les cours, suivre votre emploi du temps. C’est que comme ça qu’en quelques mois, vous allez vous transformer.

Vous allez obtenir les résultats que tout le monde cherche, mais que si peu de gens atteignent parce qu’ils n’ont pas le mental, parce qu’ils sont impatient, parce qu’ils ne s’accrochent pas aux processus.

Ca me rappelle l’article que j’avais écrit sur Rizap, une désormais très célèbre chaine de salle de sport japonaise. Depuis cet article, ils ont maintenant des partenariat partout, ils vendent même du pain et des choux a la crème dans les combinis.…

Bref, vous aussi vous pouvez vous transformer comme ces gens. Tous ce dont vous avez besoin, c’est le mental, et MASSIF d’ACTION.

Bon courage, je suis avec vous.

Peace & Action
(。•̀ᴗ-)و ✧

Wilde.

/p>

Pour vous aider à bien démarrer ou progresser dans votre l’apprentissage du Japonais. Je vous offre ce livre, (normalement vendu 2,99), dans lequel j’aborde les 4 piliers pour apprendre le japonais en autodidacte.

Vous pouvez télécharger votre copie ici

Télécharger

Apprendre_le_Japonais_en_Autotdidacte - cover

Le truc c’est de lire, et ensuite d’appliquer.
J’ai essayé de rendre la lecture facile et le plus intéressant possible.

J’espère que cela vous permettra de passer à un autre niveau. Ayez confiance en vous!

Télécharger tout ici :

Télécharger le livre complet


A lire absolument :

Visajapon — le blog pour rester motivé et poursuivre ses rêves au Japon.

Passez à l'Action, rester productif et motivé pour transformer vos projets au Japon en réalité. Tous au Japon!