Travailler Au Japon : 2 Conseils a ceux qui ne savent pas quoi faire au Japon

On a vu que la première étape pour bosser au Japon, c’est d’y croire. D’avoir la foi, de croire en vous et en votre destin.

Ensuite, bien sûr il faut travailler et chercher. Mais pas n’importe comment.
Le truc, c’est d’identifier ce que vous voulez faire au Japon, de façon la plus précise possible.

Le problème, c’est que la plupart des gens n’ont aucune idée de quoi faire au Japon. Et c’est normal, lorsqu’on ne connait pas le pays, lorsqu’on n’a jamais cherché. On ne peut pas savoir quelles sont les opportunités qui nous sont ouvertes.

Si vous ne savez pas quoi faire il y a 2 choses et uniquement 2 choses à faire.
1. Chercher les offres d’emploi de votre domaine au Japon
2. Décider de ce que vous voulez faire.

Et c’est tout.

C’est important parce que si vous ne savez pas quoi faire au Japon. Vous allez venir avec un bagage mais vous ne saurez pas si c’est le bon.

C’est important parce que si vous venez au Japon mais que vous n’avez pas décider ce que vous venez faire ici. Vous allez diviser vos forces, vous allez dans tous les sens et courir après toutes les opportunités. Pour au final, ne pas réussir a en choper une seule…

Il faut voir la recherche d’emploi au Japon comme la construction d’une maison. Avant de construire une maison, il vous faut un plan, il vous faut des dessins d’architectes, pour que les ouvriers sachent
ou creuser,
ou couler le béton,
ou mettre les murs,
ou laisser du vide pour les câbles électriques,
ou mettre les escaliers,
quel genre de toiture faire
etc

Vous n’arrivez pas sur le terrain, et dites bon bah, c’est là.
Allez construisez ma piaule (SVP).

Les ouvriers:
Quelle piaule ? Comment ? Si vous voulez on vous fait une piaule triangulaire en mode OVNI, ça fait fureur en ce moment, lol.

Chercher un job au Japon, ou ailleurs, c’est pareil. Il vous faut un plan, il faut décider à l’avance ce que vous voulez comme emploi. Comme vous le faites pour une maison.

Parce que la différence ici,
c’est que l’ouvrier, c’est vous.

Vous êtes le seul à bâtir cette maison.
Vous êtes le seul à chercher votre emploi.

Et si vous ne savez pas ce que vous voulez comme emploi.
Un jour, vous postulez pour faire prof de français un jour,
Le lendemain, ce sera pour faire de la restauration,
Le surlendemain ce sera pour distribuer des mouchoirs, flyers, éventails ou autres,
La semaine d’après ce sera pour aller faire le déménageur
etc

Mais les postes stables, ceux qui vous permettront de rester au Japon sur le long terme vous seront fermés.

Pourquoi ?

Parce que
1. Vous n’avez pas pris la peine de chercher à l’avance ce que vous pouvez faire au Japon
2. Parce que vous n’avez pas décidé ce vous, vous allez faire.

Disons maintenant que vous faites ces deux étapes.

  1. Vous allez sur Careercross ou Daijob et vous regarder les offres de votre domaines ou secteur.
  2. Vous vous décidez sur une ou deux positions qui vous intéressent.

Ce qui se passe, c’est qu’en regardant les offres. Vous allez voir qu’il y a des éléments, des expériences, des compétences, que vous n’avez pas encore…

Et ce que vous allez faire, c’est combler le trou. Vous allez chercher à acquérir ces compétences manquantes, celles qui reviennent tout le temps, dans la plupart des offres.

Quand vous allez arriver au Japon, les recruteurs vont recevoir votre CV ça va être en mode :

  • English Business level – Check
  • Japanese Advance level – Check
  • Bachelor level – Check
  • Experience in system information – Check
  • Experience with Windows 10 and OSX – Double Check
  • Knowledge of A, B, C, personal project on D (Oh just like what we’re doing)

Triple Check, Just call the guy, and email him if he doesn’t pick up the phone, we need HIM (or HER).

Ça vous parait tirer par les cheveux, mais c’est comme ça que ça se passe.

La clé pour réussir à trouver un emploi, ce n’est pas d’avoir un CV correct avec pleins de trucs par ci par la intéressant.

La clé pour réussir et trouver un emploi, c’est d’avoir le CV que les boites recherchent, c’est tout.

Et pour avoir le CV que les boites recherchent, il faut que vous sachiez ce qu’elles veulent avant même d’envoyer vos CV, avant même de faire vos CVs.

C’est pourquoi la recherche est hyper importante.
Elle vous permet d’orienter vos choix d’expérience, d’études, de manière à optimiser vos chances de trouver un Emploi au japon.

L’importance de prendre une décision.

Par étymologie, décider vient du verbe latin « decidere » qui signifie « trancher » et plus anciennement de « caedere » qui signifie « couper« .

Donc par définition, Le mot décision, c’est trancher, c’est couper en deux, et ne prendre qu’un seule partie, qu’un seul chemin.

Si vous voulez vous donnez le maximum de chance, prendre la décision de poursuivre un objectif et un seul. Vous permettra de concentrer toutes votre énergie sur une seule et unique chose.

Entre Nicolas qui passent 10 entretiens pour 10 postes, 10 fonctions complètent différentes. Et Francis qui passent 10 entretiens pour le même poste, dans 10 boitent différentes, qui aura le plus de chance d’être embauchée selon vous ?

D’un côté Nicolas, aura entendu 10 fois des questions différentes liées à 10 fonctions différentes. Et de l’autre Francis aura entendu 10 fois les mêmes questions a quelques différences prêts.

Même si lors des premiers entretiens Francis ne savait rien, au bout du 5ème entretien, il connaît son script par cœur. Il sait à peu près ce qu’on va lui demander. Il peut anticiper et répondre avec assurance. Au bout du 10ème entretien, il est décontracté,

Il n’a plus peur, il répond du tac-o-tac. Vu qu’il a déjà accumulé de l’expérience, il peut poser des questions plus pertinentes sur la boite, sur le poste, sur ce qu’attendent de lui ses futurs managers ou collègues.

Alors que de son côté Nicolas, est toujours comme un nouveau-né… à entendre pour la première fois les questions posés.

C’est pour ça que vous devez prendre une décision sur ce que vous voulez faire. Et éliminer tout le reste de votre champ de vision. Pour accumuler l’expérience nécessaire au « breakthrough« . (Impossible à traduire en français).

Je vous laisse donc passé à l’action avec 3 citations de my man Bruce Lee, sa sagesse qu’il a acquise au cours de sa courte vie est intemporelle.

“I fear not the man who has practiced 10,000 kicks once, but I fear the man who had practiced one kick 10,000 times.” – Bruce Lee

Je ne crains pas l’homme qui a pratiqué 10.000 coups une fois, mais je crains l’homme qui a pratiqué un coup 10.000 fois.

“‎The successful warrior is the average man, with laser-like focus.” – Bruce Lee

Le guerrier victorieux c’est l’homme ordinaire, doté d’une concentration affûté comme un laser.

“Be A Practical Dreamer Backed By Action” – Bruce Lee

Soyez un rêveur pragmatique soutenu par l’Action.
Peace & Action

(。•̀ᴗ-)و ✧

Wilde.

Pour vous aider à bien démarrer ou progresser dans votre l’apprentissage du Japonais. Je vous offre ce livre, (normalement vendu 2,99), dans lequel j’aborde les 4 piliers pour apprendre le japonais en autodidacte.

Vous pouvez télécharger votre copie ici

Télécharger

Apprendre_le_Japonais_en_Autotdidacte - cover

Le truc c’est de lire, et ensuite d’appliquer.
J’ai essayé de rendre la lecture facile et le plus intéressant possible.

J’espère que cela vous permettra de passer à un autre niveau. Ayez confiance en vous!

Télécharger tout ici :

Télécharger le livre complet


A lire absolument :

Visajapon — le blog pour rester motivé et poursuivre ses rêves au Japon.

Passez à l'Action, rester productif et motivé pour transformer vos projets au Japon en réalité. Tous au Japon!