Travailler Au Japon C’est Pour Les Fous ?

Tokyo, Le 17 Mai 2017
Début 22:50

Ce Matin, je me suis levé tôt.
Je voulais faire la différence. Je voulais partager du contenu exceptionnel. Et finalement, je me suis enfermé dans le codage du site.

Je n’ai pas pu faire le contenu que j’envisageais. Du coup, je me rattrape maintenant.
Hier, je vous parlais du problème numéro 1 : La procrastination.

Je vous disais que l’une des solutions était de faire de votre projet Japonais une priorité.
C’est seulement quand cela devient une priorité que vous créez le temps.

  • Le temps pour faire vos recherches,
  • Le temps pour faire vos CV.
  • Le temps pour acquérir les diplômes.
  • Le temps pour acquérir les compétences.
  • Le temps pour acquérir l’expérience.
  • Le temps pour pratiquer le japonais.
  • etc.

Pour la plupart des étrangers au Japon. J’irais mes jusqu’à dire que le Japon était une obsession. Je sais que pour moi, j’étais comme posséder par venir ici.

Mon père, a essayé de m’exorciser a un moment (il est aller jusqu’à cacher mes livres de japonais, je les ai retrouvé par hasard, lors de mes vacances en France…je croyais qu’il les avait jeté. Mais non, ils étaient sous son lit… lol).
Mais ça n’a pas marché. Ca a eu l’effet inverse.

Donc pour moi, je ne sais pas mais, quand on me dit tu n’y arrivera pas. Ca ne marchera pas. Tu vas échouer…

oh puta!n !

C’est la ou je deviens chaud bouillant. C’est à ce moment que je deviens sérieux… alors qu’avant je faisais ca pour m’amuser, juste comme ça quoi.

Je ne sais pas pour vous, mais je kiffe l’adversité. Je sais que pour pas mal d’étrangers au Japon, c’est pareil.

Vous leurs dites mais t’es fou !
Tu vas te planter, tu va faire faillite.
Ils sourient et te répondent :

« Et alors ? C’est pas la mort.
Qui ne tente rien n’a rien. Je suis pas ici (au Japon) parce que j’ai choisi la facilité, mais l’adversité. »

Tous le monde n’est pas comme ça bien sur. Mais nombreux Le sont. C’est assez récurrent je dirais. Du coup, si vous avez ce genre de caractère,
Si vous aussi on vous prend pour un fou que t ça ne vous démonte pas.
Si vous aussi, on vous dit que c’est mort avant même d’avoir essayé et que ça vous fait marrer, et non paniquer.

Alors vous avez la mentalité, l’état d’esprit idéal pour venir au Japon.

Je ne dis pas ça pour vous flatter, mais vous avez un avantage que les autres qui ne sont pas comme vous n’ont pas.

C’est ce qu’on appelle un centre de référence interne. Au lieu de prendre des décisions en fonctions de votre entourage de votre environnement.

Vous êtes capable de vous détacher et de prendre des décisions importantes indépendamment de ce qui est juger acceptable ou non.

Je croyais que tout le monde en était capable. Mais je me rends compte que certains sont esclaves de l’avis des autres. Ils sont incapable ou ont du mal à prendre une décision important pour eux tout seul.

Ils sont complètement dépendant de l’avis externe. Le soucis, c’est qu’en fonction des gens à qui vous posez la questions. Vous pouvez obtenir différentes opinions. Qui au final auront raison de vos rêves, de vos ambitions.

Posez la question :
« Comment travailler au Japon ? »
a un ou une ami juste passionné du Japon.
Puis posez la a quelqu’un qui travaille au Japon, vous aurez 2 réponses très différentes.

Avant de venir au Japon, quand j’étais juste passionné par le pays.
Je pensais que pour venir ici, il fallait absolument faire FLE.
Je pensais qu’il fallait absolument faire une école d’ingénieur.
Je pensais qu’il fallait absolument faire une école de commerce.

Maintenant que je travaille au Japon, je sais que ce n’est pas obligé. Je sais qu’il y a pleins de voies possible. Je sais que ce qui compte le plus, c’est l’obsession, la détermination, l’éthique de travail, la concentration et surtout l’environnement.

Les conseils que je donnerais à mon ancien moi, seraient différents de ceux que je donnerai lorsque j’étais passionné…

Ce que je veux partager avec vous, c’est de prendre des décisions, par vous-même. Quelques soient l’avis des autres… et si vous devez demander un avis externe, demander directement à quelqu’un qui a déjà accompli ce que vous voulez accomplir.

Pourquoi ?

Parce que cette personne vous répondra toujours que :

C’est possible !

Car elle est en la preuve vivante.
Et en plus, vous aurez une vision plus détaillée, plus complète, des étapes qui vous faudra traverser.

Pour vous remerciez de me suivre, je vous offre spécialement ma formation sur :

Comment se Concentrer et acquérir la Discipline pour bosser son Japonais en 7 jours ?

C’est une des toutes dernières formations que j’ai sortie. Mais l’une des plus importantes de toutes.

Dedans j’y aborde une méthode en 7 jours pour acquérir la discipline indispensable pour apprendre le Japonais en autodidacte, comme je l’ai fait.

Jim Rohn disait sur le sujet :

Discipline is the bridge between Goals and Accomplishment.

La Discipline est le pont entre objectifs et accomplissement.

Vous allez voir, c’est facile à appliquer, mais cela donne des résultats vraiment bluffant.
Si vous avez pour objectif d’apprendre le Japonais. De trouver un job au Japon, ou tout autre objectif … car cette formation peut s’appliquer à tous les ambitieux, quelques soient leurs ambitions.

Elle est disponible Gratuitement jusqu’à Mardi 23 Mai 2017.

Tout est là :

Comment se Concentrer et acquérir la Discipline pour bosser son Japonais en 7 jours ?

Fin 23:55

Peace & Action
(。•̀ᴗ-)و ✧

Wilde.

Pour vous aider à bien démarrer ou progresser dans votre l’apprentissage du Japonais. Je vous offre ce livre, (normalement vendu 2,99), dans lequel j’aborde les 4 piliers pour apprendre le japonais en autodidacte.

Vous pouvez télécharger votre copie ici

Télécharger

Apprendre_le_Japonais_en_Autotdidacte - cover

Le truc c’est de lire, et ensuite d’appliquer.
J’ai essayé de rendre la lecture facile et le plus intéressant possible.

J’espère que cela vous permettra de passer à un autre niveau. Ayez confiance en vous!

Pour lire la suite : .

Télécharger le livre complet


A lire absolument :

Visajapon — le blog pour rester motivé et poursuivre ses rêves au Japon.

Passez à l'Action, rester productif et motivé pour transformer vos projets au Japon en réalité. Tous au Japon!