Working Holiday : Comment se faire un petit peu de thune de côté au Japon sans faire de baito.

(Cet article est issue d’une serie d’emails que j’envoie aux inscrits. Vous pouvez vous inscrire en ici en téléchargeant mon livre gratuitement)

Ça fait maintenant 7 ans que je suis au Japon. Durant toutes ces années, je me suis concentré sur l’aide à celles et ceux qui veulent venir ici.

Mais une fois au Japon, une fois que vous avez un emploi stable. Ce n’est pas fini. Vous pouvez encore ajouter du Shoyu sur vos sushis.

Et voici comment…

Mais tout d’abord, laissez moi vous expliquer la situation et le contexte de tout ceci.

Avoir une situation stable au Japon est une situation enviable. Certes. Mais il arrive que ça ne suffit pas.

  • Vous voulez partir en vacances de luxe ?
  • Vous voulez faire plaisir à vos parents, à vos amis ?
  • Vous voulez payer une école internationale à vos enfants ?
  • Vous voulez épargner un max pour commencer un nouveau projet ?

Il y a plein de raisons à vouloir gagner plus que son salaire.

Le problème c’est qu’au Japon, vous êtes souvent limité à un seul emploi. Vous avez rarement le droit de faire un baito à côté.

Vous pouvez demander ce droit, qui ne tente rien n’a rien. Mais ça ne fera pas très employé dévoué… Ce que les entreprises recherches.

Pour toutes ces raisons, même si vous avez un travail stable, un bon salaire. Vous êtes bloquez niveau rémunération à ce que vous recevez tous les mois via votre entreprise.

Si vous voulez dépasser ces limites. Il va falloir être créatif, mais surtout actif.

Il existe pleins de moyens de générer des revenus alternatifs. J’en parle dans une des formations.

  • Vous pouvez par exemple, faire des sites web.
  • Vous pouvez donner des cours de francais ou d’anglais.
  • Vous pouvez faire de la traduction.
  • Vous pouvez organiser des événements chez vous, si vous avez l’espace.
  • Vous pouvez louer votre chambre/appartement via Airbnb lorsque vous partez en vacances.
  • Etc

Aujourd’hui je vais me concentrer uniquement sur la négoce.

L’idée est n’est pas nouvelle. Mais elle fonctionne toujours en 2017, et elle fonctionnera encore dans les années, siècles et millénaire à venir ?.

Vous achetez un produit à un 2 € et vous revendez à 6€. L’envoi vous coûte 0,5€, avec une commission de 10% soit 0,6€. Vous vous retrouvez avec 2,9€ de bénéfices.

Vous répétez l’opération un certain nombre de fois. Et au bout d’un certain volume, vous arrivez à 1000 € par mois de bénéfices. 1000€ en plus de votre salaire.

C’est pas mal. Ça paye le billet aller-retour. En plus de quelques extras.
Mais si vous êtes persistant, que vous faites ça tous les mois. Ça fait 12 000 € en fin d’année.

Ok, vous avez compris le principe maintenant les questions, sont
Quoi acheter quoi ?
Ou ?
Vendre à qui ?
Comment envoyer les produits ?
Etc ?

Hum… je ne sais si je dois tout dire comme ça… mais si vous êtes au Japon. J’ai une petite requête à vous faire

Essayez.

C’est tout, juste passez à l’action. C’est simple. Ça ne veut pas dire que c’est facile.

Le principe est celui surligné plus haut. Il n’y a pas vraiment à ce casser la tête.

Au Japon, il existe une multitude d’applications qui vous permettent d’acheter et de vendre.

  • Mercari メルカリ
  • Yahoo Auction ヤフオク
  • Mobaoku モバオク
  • Frill フリル
  • Buyma

Je n’ai pas encore tout testé. Mais toutes marchent, si vous faites vos devoirs, vous pouvez générer des profits.

Celle que j’ai personnellement testé, c’est

Mercari メルカリ

Sur un moi, j’ai fait un peu plus de 153,276 ¥ de bénéfices nets en mai avec Mercari.

Le breakdown :

J’ai encaissé 270,182¥ et j’ai depensé environ 116,906¥ de produits. Il m’est resté 153,276 ¥ dans la poche.

270,182 – 116,906 = 153,276

Attention !

Ca ne veut pas dire que vous allez faire 150,000 ¥ tout de suite. C’est juste à titre indicatif. C’est possible, mais Il y a une courbe d’apprentissage.

Mais une fois que vous avez compris le truc… il suffit de le faire. D’autres avec plus de temps libre dans leurs journées, font beaucoup plus…

Pour ce qui est des produits, c’est simple, je les trouve sur Amazon

Je sais ça va vous paraître bizarre. Pourquoi les gens achètent plus cher sur Mercari, alors que le même produit est disponible sur Amazon ?

Je ne sais pas…

C’est comme demander pourquoi les gens achètent une bouteille plus chère au distributeur alors qu’ils peuvent l’avoir moins chère au supermarché ?

Mais si on réfléchis plus profondément à la question.

Il y a probablement plusieurs facteurs à cela. Certains ne connaissent pas Amazon. Au Japon, le leader, c’est Rakuten.

D’autres part, Mercari vous permet de revendre ce que vous avez chez vous, en occasion. Une fois que vous les avez vendu, ces sous sont crédités sur votre compte Mercari.

Vous avez également des points qui sont régulièrement distribué. 1 point = 1 yens.

Si vous êtes chanceux, vous pouvez recevoir 1000 points soit 1000¥ à l’œil. J’ai reçu ce cadeau plusieurs fois

Rien qu’à l’inscription vous recevez 300 points, soit 300¥ gratuit.

Avec ces points offerts, vous êtes poussé à acheter sur la plateforme.

Enfin, il y a l’aspect réseau sociaux. Contrairement à des sites comme Amazon, lorsque vous arrivez sur ces plateformes. Vous n’avez pas d’idées précise de quoi vous voulez acheter.

Vous scrollez en mode Facebook pour voir ce qu’il y a. Et s’il y a un truc qui vous fait craquer. Vous avez des points gratuits, ou du crédit, hop en quelques clics, c’est acheté.

Du coup, c’est même en vendant des produits déjà vendu sur Amazon… vous pouvez faire des bénéfices.

Tous ce dont vous avez besoin pour commencer, c’est être au Japon, avec :
Un numéro de téléphone
un compte en banque.

La vérité c’est que vous n’avez pas besoin d’être au Japon, mais vous avez absolument besoin d’avoir un compte en banque japonais. Ou au pire celui d’un ou d’une ami, pour récupérer vos gains.

La connaissance de la langue n’est pas un grand obstacle. Le copier-coller fonctionne très bien pour moi et d’autres.

Si vous êtes au Japon, vraiment, jetez un coup d’œil.

  1. Télécharger l’application
  2. Allez sur Amazon JP
  3. Prenez quelques produits, 4-5 (*les produits qui se vendent pas mal ce sont les produits dit : ノーブランド à moins de 1500¥ *)
  4. Mettez les en ventes sur Mercari, en copiant collant la description.

Vous verrez par vous même.

Je prépare une formation sur le sujet. Pour vous montrer exactement comment je fais, et Comment vous pouvez faire pareil.

Comment Arrondir ses Fins de Mois au Japon ?

Vous pouvez dès maintenant réserver votre place pour une tarif inférieur à celui du lancement, et en même temps accéder aux formations Bonus déjà disponibles.

Réserver sa Place

Peace & Action
(。•̀ᴗ-)و ✧

Wilde.

Pour vous aider à bien démarrer ou progresser dans votre l’apprentissage du Japonais. Je vous offre ce livre, (normalement vendu 2,99), dans lequel j’aborde les 4 piliers pour apprendre le japonais en autodidacte.

Vous pouvez télécharger votre copie ici

Télécharger

Apprendre_le_Japonais_en_Autotdidacte - cover

Le truc c’est de lire, et ensuite d’appliquer.
J’ai essayé de rendre la lecture facile et le plus intéressant possible.

J’espère que cela vous permettra de passer à un autre niveau. Ayez confiance en vous!

Pour lire la suite : .

Télécharger le livre complet


A lire absolument :

Visajapon — le blog pour rester motivé et poursuivre ses rêves au Japon.

Passez à l'Action, rester productif et motivé pour transformer vos projets au Japon en réalité. Tous au Japon!